lundi 29 juin 2015

Machemont, une carrière dans les guerres



Les 27 et 28 juin derniers, après une saison commencée aux Heures Historiques de Sully puis Carentan et Saint-Gilles en Bretagne, Histoire & Collections a eu le plaisir de convier le public à sa première manifestation d’histoire vivante.


C’est en effet dans les carrières de Machemont, en Picardie près de Compiègne, que l’association La Machemontoire et Histoire & Collections ont accueilli environ 150 participants appartenant à plus de quinze groupes à thématique militaire comme civile.





Le site exceptionnel des carrières, entièrement réhabilité par La Machemontoise et accessible au public, a permis l’installation sans anachronisme des bivouacs dans la zone troglodyte où résidaient dans le passé les ouvriers de la carrière, dans la carrière elle-même, une succession de galeries et de salles spectaculaires creusées dans la pierre, et enfin dans la zone boisée au fond du domaine. Il ne faut pas oublier que Machemont se trouvait sur le front en 1914-1918, et que les carrières servirent de cantonnement à plusieurs régiments, ainsi que d’hôpital. Le circuit de visite aboutissait donc à une ligne de tranchées d’époque, excavée afin de la rendre visible et utilisable, et devenue le temps de ce week-end le domaine des groupes Mémoires de Poilus, Royal Vaisseaux (43e RI) et 14-18 en Somme. Ils ont parfaitement rempli leur contrat avec de très beaux bivouacs et des animations poussées (atelier roulante, poste de secours, fabrication de grenades artisanales, assauts, etc.).
L’évocation des civils, qui complètent parfaitement les bivouacs militaires, était assurée par Temps de Danse, CMR (reconstitution d’un intérieur années 40) et l’atelier Sellerie au fil du temps, qui ont tous su captiver le public par leurs démonstrations. Un grand nombre de passionnées étaient présentes, en costume civil d’époque, ou classiquement en infirmières, comme les groupes CRF et HBT 44. Ce dernier, venu de Bretagne, proposait la reconstitution des personnels masculins et féminins d’un hôpital de campagne, comme ils le présentent depuis plusieurs mois déjà.
A l’entre du campement se trouvaient en partie concentrés les groupes alliés 39-45, avec une forte proposition de fusiliers-marins 1944-1945, et l’équipage d’artilleurs d’Afrique de la superbe jeep Bécassine.
Ces deux jours furent rythmés par deux cérémonies très émouvantes, d’abord dans le village de Machemont à l’issue d’un défilé, puis le dimanche sur les lieux des combats de 1914-1918. Comme sur le site de la carrière, un public nombreux et agréablement surpris par ce type de manifestation était présent.
Nous remercions tous les groupes participants, ainsi que les individuels venus en voisins, dont un superbe Poilu 40 du 8e génie, ainsi que l’équipe du Dodge, qui a permis le transport tout-terrain des impedimenta de Mémoires de Poilus jusqu’à leur campement et qui ont mis à disposition des infirmières de CRF une Small Wall toute montée, sans oublier la municipalité pour sa collaboration et nos hôtes de la Machemontoise, dont Frédéric Germain et son équipe, pour leur accueil et leur efficacité.

Texte et photos P. Charbonnier/Militaria Magazine



























































































0 commentaires:

Enregistrer un commentaire