mercredi 15 juillet 2015

71e anniversaire du Débarquement - Camp Arizona - Carentan



Comme l’année dernière, l’équipe de Militaria Magazine a posé ses valises sur le camp Arizona à Carentan. Ce rassemblement est organisé par l’association CAPA Normandie, c’est à dire chapeauté par ce couple bien connu dans le monde de la reconstitution 2eme guerre, Jean-Marie et Sylvie Caillard.

Cette année, le camp a déménagé. Le champ habituel étant officiellement réquisitionné pour produire du maïs. Ce fut un mal pour un bien. Le nouveau site se trouvant sur un terrain, à moins de 200m du premier, situé en de l’autre côté du rond point en face du centre commercial et à l’entrée de la ville.

Pour les organisateurs, la mise en place du camp est l’aboutissement d’un travail de plusieurs mois. Discussions, réunions avec les autorités locales, les commerçants, les participants, communication sont autant de tâches préparatoires qui demandent une motivation dans faille pour faire fi de l’adversité et mettre en place son projet.


Linemen du Signal Corps tirant une ligne téléphonique sur le camp
Rendez-vous était donné, mercredi 3 juin matin par CAPA à l’ensemble des équipes pour le montage des infrastructures du camp. La veille, la municipalité avait installé les raccordements électriques et eaux sur le site. Au matin du 3 juin, le champ a démarré sa transformation en camp américain. La tente restauration/bal, le bal parquet sont mises en place. Dans le même temps, le stand Militaria est monté. Pour l’ensemble, ce ne sont pas moins de 200 m2 de toiles kaki qui sont installées. Du côté du camp, outre le camp de base de l’organisation et de Militaria, les premiers groupes arrivent et jouent du maillet. Le lendemain l’installation des groupes continue sur le site. Les premiers visiteurs sont déjà alors que le camp ouvre officiellement que le lendemain. L’infrastructure d’accueil étant en place cela ne pose finalement aucun souci. Le camp prend réellement vie jeudi après-midi. La bascule dans le temps s’opère. Le soir, alors certains s’affairent encore au montage de leurs toiles,  un petit groupe, en tenue, improvise une partie de volley-ball. Une corde, surmontée d’un filet de camouflage est tirée entre un poteau monté par le Signal Corps d’un côté et un piquet de tente arrimé à Jeep de l’autre. Ce filet improvisé monté, les sportifs entament une partie de volley homérique.
(c) Christian Duchemin

Vendredi 5 juin, les derniers groupes arrivent et s’installent pendant que les autres entament leurs présentations sur site et aussi leurs programmes de visites et commémorations. Ainsi, dès vendredi matin, un premier convoi s’élançait du camp en direction d’Utah Beach avec de nombreuses participantes en tenue pour l’hommage aux femmes.  En fin de matinée, l’ouverture officielle du camp est marquée par un discours des autorités civiles locales et un pot offert par la mairie aux participants. La météo est favorable et le public est au rendez vous. En début d’après midi, un concert ambiance 40’s est donné par KAS. La journée est clôturée par un bal mêlant chansons des années 40 et titres plus modernes.

Lire la suite…